Histoire: L'escouade perdue: "Avant la chute" Acte 3




ACT 3


EXT. ESPACE - VOYAGE QUANTIQUE


La Terrapine ouvre la voie à travers le monde quantique. Le Maverick est tout près derrière alors que les deux pilotes s'éloignent de leur coéquipier en détresse pour répondre à l'appel de détresse d'un civil dans le besoin.


INT. COCKPIT DU MAVERICK - VOYAGE QUANTIQUE


Les lumières striées du voyage quantique se reflètent sur le casque de Blair.


TYRESE 'FADER' JACKSON: (par radio) Vous pensez que ce n'est pas le bon choix.


BLAIR COBALT: Ça ne semble pas vraiment être une bonne décision.


TYRESE 'FADER' JACKSON: (par radio) Attendre qu'un groupe de civils meurent n'est pas non plus une bonne idée.


BLAIR COBALT: Nous avons laissé un homme flotter dans l'espace.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Hé, Snuff s'est porté volontaire pour mettre sa vie en danger, alors c'est la main qu'on lui tend. Vous en êtes ou pas ?


BLAIR COBALT: Attendez, vous me demandez vraiment cette fois ?


INT. TERRAPIN COCKPIT


Tyrese sourit à Blair sur l'écran de communication.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Je me suis dit que ce serait un bon changement de rythme.


BLAIR COBALT: (par comms) Ouais, j'en suis.


Tyrese regarde son MFD de navigation.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Bien. Nous approchons des coordonnées de détresse. Préparez-vous.


Tyrese retourne le bouton pour mettre son système d'arme en marche.


Les armes sont prêtes.


BLAIR COBALT: (sur comms) Copier.


EXT. B.E.R. SWALLOP


Blair et Tyrese sortent du quantum juste hors de portée d'une douzaine de petits chasseurs qui envahissent le B.E.R. SWALLOP, un cargo MISC Sunlancer paralysé.


Avant que les pilotes n'aient pu s'orienter, un missile est lancé directement sur Blair.


INT. COCKPIT DE FRANC-TIREUR


Le HUD du Maverick clignote en rouge avec des avertissements "INCOMING".


TYRESE 'FADER' JACKSON: (par comms) Entrant ! Blair ! Bouge !


Mais au lieu de bouger, Blair fixe simplement le regard fixe alors que le missile se rapproche. Tous les autres sons commencent à s'éteindre.


Blair ? Blair !


EXT. AVANT-POSTE TC3 - CALIBAN III


La porte de l'avant-poste s'ouvre en glissant. Reese est immédiatement frappé par la grêle et le vent. Elle lutte contre les coups de vent pour sortir mais est repoussée dans l'embrasure de la porte.


DORA REESE: (en communication) Doc, le vent est trop fort. Je n'arriverai jamais jusqu'à mon navire. Des idées ?


DR. TATE: (en comms) Pensez-vous pouvoir atteindre le rover ?


Reese regarde où le rover se trouve à quelques mètres. Les éraflures montrent que le vent a continué à le pousser.


DORA REESE: (en communication) Il est retourné. Il ne peut pas le conduire nulle part.


DR. TATE: (en comms) Pas pour conduire. Il a un treuil électrique.


DORA REESE: Vous êtes un génie, doc.


DR. TATE: Ne me remerciez pas encore. Toujours pas de garantie que la correction du mauvais fonctionnement de l'ioniseur arrêtera la tempête.


DORA REESE: Prenez soin de cet échantillon de plante pour moi jusqu'à mon retour.


DR. TATE: Il vous attendra.


Reese charge à l'extérieur contre le vent. Alors que la force l'immobilise, elle fait exploser les propulseurs de sa combinaison EVA pour donner une poussée au rover. Elle s'accroche au cadre et se verrouille avec ses bottes de plongée.


Le rover s'incline soudainement vers l'avant sous l'effet d'une grosse rafale. Reese perd presque sa prise mais s'accroche.


Elle ouvre une trappe à l'arrière et révèle un treuil à moteur. En appuyant sur quelques boutons du terminal, elle active la poursuite du lanceur et l'aligne sur la piste d'atterrissage où son Vengeur s'assied pour s'adapter au vent. Elle appuie sur un bouton et le crochet du treuil s'enclenche.


Il navigue vers son navire, mais le vent est trop fort et le fait dévier de sa route. Elle enroule le crochet, aligne un deuxième coup, mais hésite avant de le lancer.


En regardant l'endroit où ses bottes magiques s'accrochent à la structure métallique du rover, elle a une idée. Reese enlève une de ses bottes et l'attache au crochet. Elle ajuste à nouveau la visée et tire.


Le crochet navigue vers le navire, mais cette fois, grâce à l'aimant de la botte, il s'enclenche avec succès.


Reese commence à se tirer le long du câble du treuil vers son navire.


Presque perdue dans le vent, la communication du rover s'allume brièvement, avec STATIC.


PÊCHEUR DE MALAISIE: (O.S.) (sur la comm.) ... Reese ... là ?


INT. STATION HERSERON - CONTRÔLE DU HANGAR


Malory Fisher travaille à son terminal quand on frappe à la cloison.


MALORY FISHER: (en communication) Revenez, Lieutenant Reese. C'est Herseron. Vous me recevez ?


CAPITAINE HERST: (O.S.) Un peu de chance ?


Elle se retourne pour voir le Capitaine Herst.


Non, monsieur. Nous n'avons pas pu la contacter depuis que cette tempête bizarre s'est abattue sur l'avant-poste. Il cause beaucoup d'interférences électriques. Vous voulez que j'envoie une sonde de communication ?


Attendons pour l'instant, nous en avons très peu en l'état. Continuez d'essayer et dites-moi si vous avez des nouvelles.


A vos ordres, monsieur.


Corrigez-moi si je me trompe, mais je me suis souvenu que vous aviez dit que vous aviez besoin d'une nouvelle paire de lentilles. J'ai pensé que je pourrais les prendre pour vous pendant que j'étais sur la planète.


Vraiment ? Ce serait génial.


Une pensée lui vient à l'esprit et elle vérifie son écran.


Quand est-ce que tu y allais ? Je n'ai pas de plan de vol enregistré.


Herst fait un sourire à Malroy.


CAPITAINE HERST: C'est la deuxième chose dont je voulais vous parler. J'espérais que vous pourriez me faire une faveur.


INT. COCKPIT DE FRANC-TIREUR


Le missile poursuit sa route directement vers le Maverick de Blair, mais à la dernière seconde, le Terrapin s'interpose et libère une vague de paillettes devant Blair.


Le missile se détourne pour la contre-mesure et explose. Le cockpit tremble à cause de l'onde de choc.


INT. COCKPIT DU TERRAPIN


Tyrese fait tourner son bateau.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Que s'est-il passé ?


O'BANNON : (par comms) Tu ne peux pas rester en dehors de ce putain de chemin, n'est-ce pas, Fader ?


Trois Anvil Ospreys aux couleurs de la Légion Crion Security s'envolent devant le cockpit de Tyrese.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Tu as failli nous tuer, O'Bannon.


O'BANNON: (par comms) Accident. J'espère qu'il vous apprend à ne pas sauter au milieu d'un engagement contrôlé par le CSL. Toute autre action de votre part ou de votre petit ailier sera considérée comme hostile, compris ?


TYRESE 'FADER' JACKSON : Assez, nous sommes tous les deux là pour vous aider. Si nous travaillons ensemble, nous pouvons...


O'Bannon coupe la communication avant que Tyrese ne puisse terminer.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Merde.


BLAIR COBALT: (par comms) Nous n'allons pas sérieusement nous retirer, n'est-ce pas ?


EXT. B.E.R. SWALLOP


Les balbuzards de la CSL engagent les hors-la-loi, chassant les navires autour du Sunlancer.


TYRESE 'FADER' JACKSON : (O.S.) (par radio) Je connais O'Bannon. Nous engageons le combat avec les hors-la-loi et il nous prendra pour cible sans hésiter.


Le navire d'O'Bannon fait un tête-à-queue et tire un missile, détruisant facilement sa cible.


BLAIR COBALT: (O.S.) (par radio) Donc si nous ne pouvons pas attaquer, alors que pouvons-nous faire ?


TYRESE 'FADER' JACKSON : (O.S.) (à l'écoute) Ce pour quoi nous sommes venus ici, protéger les civils. Et nous devons le faire rapidement. Regarde.


Une OUTLAW est en train de poursuivre l'un des navires de la CSL, mais le pilote de la CSL contourne le Sunlancer, utilisant le grand navire comme bouclier. Le Outlaw décharge plusieurs cartouches dans la coque déjà endommagée du Swallop.


INT. COCKPIT DE FRANC-TIREUR


Blair regarde avec incrédulité les combats de chiens en cours.


BLAIR COBALT: Ils utilisent le navire civil comme couverture ?


TYRESE 'FADER' JACKSON: (par radio) C'est la Crion Security Legion pour vous. Plus soucieux d'arrêter les criminels que de sauver des vies.


BLAIR COBALT: Nous devons déplacer le combat loin du Swallop.


TYRESE 'FADER' JACKSON : (par radio) D'accord, mais si nous essayons de le faire en tirant, nous nous faisons tuer ou arrêter. C'est dommage qu'on ne puisse pas leur demander de bouger.


BLAIR COBALT: Peut-être que nous pouvons ...


TYRESE 'FADER' JACKSON : Que voulez-vous dire ?


BLAIR COBALT: Permission de monter à bord du Terrapin, monsieur ?


EXT. BALISE D'ALERTE PRÉCOCE


Le clip du harnais est accroché à la peau de la balise, Len s'accroche lâchement pour finir une soudure. Malgré sa grande taille, il est étonnamment gracieux en zéro G.


Il donne à la planche sur laquelle il travaille un balayage rapide et, lorsqu'elle passe au vert, il la remet en place.


Saisissant la grande poignée sur le côté du panneau, il la pompe trois fois pour amorcer le système, avant d'appuyer sur le bouton de mise en marche. Il retient son souffle pendant une seconde, mais la balise reprend vie. C'est un succès !


Cependant, sa célébration est écourtée lorsque le terminal à l'intérieur du panneau clignote un avertissement "ALERTE DE PROXIMITÉ".


Len se retourne pour regarder une longue ombre passer au-dessus de lui.


EXT. AVANT-POSTE TC3 - TEMPÊTE


Des éclairs dansent à travers les nuages, mettant en évidence le Vengeur qui tente de naviguer dans l'épaisse tempête rouge, tous ses propulseurs allumés pour le maintenir en l'air.


INT. COCKPIT DU VENGEUR


Reese lutte pour garder le contrôle du bâton alors que tous les systèmes d'alerte lui crient dessus.


Elle s'épuise, elle tape sur son écran et tente de se connecter à l'ioniseur, mais celui-ci est toujours hors de portée.


Un coup de foudre frappe le navire.


EXT. AVANT-POSTE TC3 - TEMPÊTE


L'aile droite du Vengeur est en feu et tient à peine le coup.


INT. COCKPIT DU VENGEUR


Le cockpit tremble encore plus maintenant. Tout le navire se désintègre.


Reese tape sur un écran et fait monter sa puissance. D'un simple geste, elle détourne toute la puissance de ses boucliers vers ses propulseurs. Le changement est immédiatement perceptible sous forme de grêlons sur la coque et dans le cockpit.


Elle tire fort sur le manche avec toute la force qu'il lui reste jusqu'à ce que le navire soit pointé droit vers le haut.


DORA REESE : Rien ne va plus.


Reese enclenche le boost.


EXT. B.E.R. SWALLOP


La lutte entre les hors-la-loi et le CSL fait rage. Au bord du conflit, le Maverick flotte sans vie alors qu'une petite silhouette entre dans l'écoutille du Terrapin.


INT. TERRAPIN


Blair enlève son casque et s'installe rapidement dans le fauteuil du scanner.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Vous êtes sûr que ça va marcher ?


BLAIR COBALT : J'ai suivi un séminaire sur l'usurpation de signal à l'Académie.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Ce n'est pas très réconfortant.


BLAIR COBALT: Si nous pouvons tromper l'ordinateur de bord du hors-la-loi pour qu'il accepte les instructions d'un accrochage QT, ils devraient tous s'enrouler, sans problème.


TYRESE "FADER" JACKSON: Ajouter "pas de problème" à la fin d'un plan ne trompe personne, vous savez.


BLAIR COBALT: Il suffit de tracer le chemin quantique pour moi.


TYRESE "FADER" JACKSON: Très bien. J'ai trouvé l'endroit parfait. CSL avant-poste 127. L'un des plus lourdement occupé dans la région.


BLAIR COBALT: Parfait. Maintenant, nous avons juste besoin d'obtenir un des hors-la-loi pour nous commettre.


Tyrese accroche sa tête.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Très bien. Accrochez-vous.


Il fait tourner le Terrapin et se dirige vers le hors-la-loi le plus proche.


INT. COCKPIT DE SORTIE


Une OUTLAW vise l'un des CSL. Ils sont sur le point d'aligner leur tir, lorsque leur canal de communication s'anime.


TYRESE 'FADER' JACKSON: (par comms) Vous voulez gagner un million de crédits gratuits ?

Le hors-la-loi rejette la comm.


CHIRP.


TYRESE 'FADER' JACKSON: J'ai un pari avec mon ailier ici. Diriez-vous que vous êtes plus stupide, ou plus laid ?


Le hors-la-loi frappe du poing sur la comm.


CHIRP.


Vous savez que c'est une priorité pour la Marine, n'est-ce pas ? Vous ne pouvez pas l'ignorer.

Rejeté à nouveau.


CHIRP.


Sérieusement. Je peux faire ça toute la journée.


INT. TERRAPIN COCKPIT


Tyrese repasse en communication, mais les grottes des hors-la-loi d'abord.


OUTLAW: (sur les comms) Tu écoutes ici, stupide rutter. Je vais venir là-bas, vous arracher le visage et le jeter au soleil.


Tyrese parle de la menace des hors-la-loi.


TYRESE 'FADER' JACKSON: (à Blair) Tu comprends ?


BLAIR COBALT: J'ai compris.


Tyrese déconnecte la communication.


BLAIR COBALT Envoi de la spoof maintenant.


EXT. B.E.R. SWALLOP


L'antenne parabolique du Terrapin sort de sa coque et s'allume lorsqu'elle envoie un signal.


Une seconde plus tard, tous les navires hors-la-loi se mettent à filer. BOOF. Ils entrent en phase de voyage quantique et disparaissent.


Peu après, les trois navires de la CSL se mettent en route pour les poursuivre.


INT. TERRAPIN


Tyrese est abasourdi.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Ça a vraiment marché.


BLAIR COBALT: Tu vois. Pas de problème.


EXT. AVANT-POSTE TC3 - TEMPÊTE


Les boosters du Vengeur s'enclenchent et forcent le navire à s'élever. L'aile droite se déchire en quelques instants. Le navire commence à tirer en tire-bouchon. La force inégale se détache rapidement de la deuxième aile.


Une fois les deux ailes arrachées, le vengeur s'équilibre, mais avant qu'il n'atteigne la crête de la tempête, les propulseurs et les boosters s'éteignent. Elle n'y arrivera pas.


Elle commence à s'effondrer et à tomber lorsque la verrière s'envole et que le Reese sort du vaisseau en fusée sur le siège éjectable.


Elle s'accroche fermement à son siège qui s'élance vers le haut jusqu'à ce qu'elle perfore définitivement le sommet du nuage rouge de la tempête. Elle a réussi.


Le siège flotte doucement en orbite basse, l'orage se retournant sous elle. Elle tape sur son poignet et, cette fois, parvient à se connecter à l'ioniseur et à télécharger le patch avec succès.


Mission accomplie, elle se replie sur son siège en haletant. Le halètement s'intensifie. Il y a un problème.


Un avertissement de pression et d'oxygène apparaît sur le HUD de son casque. Reese regarde où il manque une botte à sa combinaison EVA.


INT. COCKPIT DU TERRAPIN


Tyrese s'entretient avec le capitaine, qui n'est plus en détresse.


CAPITAINE EN DÉTRESSE: (par comms) Merci. Je ne sais pas ce que nous aurions fait si vous et la Légion n'étiez pas arrivés au moment où vous l'avez fait.


Tyrese tressaille à la mention du CSL mais affiche un sourire.


TYRESE "FADER" JACKSON: Ne le mentionnez pas. Vous êtes sûr de pouvoir rentrer au port ?


CAPITAINE EN DÉTRESSE : (par comms) Oui. Mon ingénieur a presque réussi à nous remettre en marche. Heureusement, notre cale était pleine d'une cargaison de pièces de rechange pour le navire.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Laissez-moi deviner. A livrer à Herseron.


CAPITAINE EN DÉTRESSE: (par comms) C'est pas drôle. Je suppose que ce sont techniquement vos pièces de rechange. Ne t'inquiète pas. Je ferai tout ce qu'on a dû utiliser.


JACKSON : Eh bien, mieux vaut les utiliser que ces voyous. Bon voyage, Capitaine.


Capitaine en détresse: (par comms) Pareil pour vous.

Tyrese coupe les communications et appelle Blair.


TYRESE 'FADER' JACKSON: Vous êtes prêt à aller voir Scuff ?


Blair répond depuis le cockpit du Maverick.


BLAIR COBALT: (par comms) Prêt quand vous l'êtes.


TYRESE 'FADER' JACKSON : Alors, allons-y.


Tyrese enroule son disque dur quantique.


INT. BARRE D'ARRÊT


L'endroit est un peu plus fréquenté à ce moment de la journée, avec des gens qui prennent un verre entre les quarts de travail. Crash est toujours derrière le bar, mais cette fois-ci, il porte un sweat-shirt de la MACARTHUR NAVAL ACADEMY qui est maladroitement tendu sur la crête de sa poitrine.


Un homme en casquette basse et en veste de treillis indescriptible s'avance. Il s'écrase les yeux. En y regardant de plus près, on voit que c'est le capitaine Herst qui porte des vêtements civils.


CRASH: Vous avez besoin de quelque chose ?


Une permission à terre.


Crash se retourne pour faire la boisson, laissant Herst scanner le bar. Il est clairement à la recherche de quelqu'un.


Crash prépare une boisson pétillante et décorée devant Herst.


Herst fait glisser un jeton de crédit vers le Tevarin mais laisse un doigt dessus.


CAPITAINE HERST: Par curiosité, vous n'avez pas trouvé par hasard le sac d'un jeune homme d'affaires, n'est-ce pas ? Il a dit qu'il l'avait laissé ici.

CRASH : Je ne l'ai pas vu.


Ses yeux Crash porte un sweat-shirt de la marine étrangement mal ajusté, mais le Tevarin ne bronche pas. Il hausse les épaules.


Capitaine Herst: Oh, bien. Ça vaut la peine d'essayer.


Il lève le doigt sur la bête. L'accident l'arrache. Herst prend une gorgée de son verre.


GAIGE LIMAN (O.S.): Belle boisson. Qu'est-ce que c'est ?


Herst se retourne pour voir qu'à côté de lui, au bar, se trouve Liman, ses mains tatouées recouvertes d'épais gants noirs.


CAPITAINE HERST: Appelé "Shore leave".


GAIGE LIMAN: Crash, je prends la même chose que ce monsieur.

CRASH : Tout de suite, monsieur.


Herst ne peut pas s'empêcher de sourire aux bonnes manières du barman.


GAIGE LIMAN : J'aime toujours essayer de nouvelles choses. Ça aide à garder la vie intéressante.


Crash pose un autre verre sur le bar. Liman l'attrape, exposant un peu de bleu éclatant sur son poignet pendant qu'il le fait.


Il en prend une gorgée.


GAIGE LIMAN: Pas mal du tout. Merci pour le tuyau.


CAPITAINE HERST: Quand vous voulez.


Herst rejette le dernier de son verre et s'en va.


Liman regarde une tablette de données qui se trouve sur le bar où Herst vient de se rendre. Il empoche le porte-documents et prend une autre gorgée de son verre.


INT. TERRAPIN COCKPIT


Tyrese abandonne le voyage quantique alors qu'il arrive au phare d'alerte avancée.


TYRESE "FADER" JACKSON: (en communication) Eraflure, vous n'allez pas croire ce qui nous est arrivé.


Un rythme passe.


Len ? Vous êtes là ? Blair, tu as quelque chose ?

BLAIR COBALT: (par comms) Je ne suis pas le ramasser.

Continuez à chercher. Je vais utiliser le scanner de Terra.

Tyrese sort du cockpit et se dirige vers le siège du scanner.


EXT. BALISE D'ALERTE AVANCÉE


Les phares du Maverick éclairent la balise, révélant un nuage de débris.


Près de la trappe de réparation, le harnais de Len pend librement, personne n'y est relié.


INT. TERRAPIN COCKPIT


Tyrese abandonne le voyage quantique alors qu'il arrive au phare d'alerte avancée.


TYRESE "FADER" JACKSON: (en communication) Eraflure, vous n'allez pas croire ce qui nous est arrivé.


Un rythme passe.


Len ? Vous êtes là ? Blair, tu as quelque chose ?


BLAIR COBALT: (par comms) Je ne suis pas le ramasser.

Continuez à chercher. Je vais utiliser le scanner de Terra.


Tyrese sort du cockpit et se dirige vers le siège du scanner.


EXT. BALISE D'ALERTE AVANCÉE


Les phares du Maverick éclairent la balise, révélant un nuage de débris.


Près de la trappe de réparation, le harnais de Len pend librement, personne n'y est relié.



FIN DE L'ACTE TROIS



"C'est un travail de fan fiction. Tous les personnages, lieux, événements, navires et conceptions de navires, ainsi que tout contenu provenant de Star Citizen, Squadron 42 ou de tout autre contenu produit ou créé par ses éditeurs ou développeurs, sont la propriété de Cloud Imperium Rights LLC et de Cloud Imperium Rights Limited."

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© L'utilisation non autorisée d'articles sur ce site est interdite sans l'autorisation de l'auteur, en vertu de la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle.

2885 - 2951 World Star Universe crée par Art Photo Time. Tous les droits sont réservés, site web certifié par l'UEE. Découvrez le site officiel de Star Citizen.

World Star Universe ! est une multinational sous licence, UEECGU - CGV - MENTIONS LEGALS - NOS SERVICES - JUMPSTAR - BOUTIQUE

MadeByTheCommunity_White.webp
logo_w--.webp
gggggg.png

Il s’agit d’un site non officiel pour les fans de Star Citizen, qui n’est pas affilié au groupe de sociétés Cloud Imperium Games. Tout le contenu de ce site qui n'a pas été créé par son hôte ou ses utilisateurs est la propriété de leurs propriétaires respectifs.

- Adresse: 42 Stellaris St, Terra, TP 70042, United Empire of Earth

Vous êtes sur le site officiel de l'Ambassade et des consulats de l'UEE et de la World Star Universe. L'existence de liens externes vers d'autres sites web ne constitue pas une validation de ces sites ou de leur contenu.

- Je vous remercie, que dieu vous bénisse, et que dieu bénisse l’Empire Uni de la Terre.

Copie de UEE LOGO.png