Portfolio: F-30B0 - Planetary Defenses Systems

F-30B0 - Planetary Defenses Systems


#F30B0PDS - HISTOIRE DU DÉVELOPPEMENT



Le canon magnétique ou canon de Gauss est un canon qui utilise l'effet de répulsion magnétique. Il est l'une des deux formes du canon électromagnétique, l'autre étant le canon électrique.


Dans sa forme la plus simple, pour laquelle un brevet a été déposé dès 1900 par le physicien Kristian Birkeland, c'est tout simplement un électroaimant en forme de tube (par exemple sous forme de solénoïde): dès qu'on branche le courant électrique, un projectile ferromagnétique est attiré magnétiquement vers le centre du canon, puis on coupe le champ pour éviter de freiner le projectile qui se dirige avec une vitesse initiale vers la bobine suivante.

Dans ses réalisations plus évoluées, on dispose plusieurs solénoïdes courts en série autour du tube. Quant à l'obus, il possède en son sein un bobinage conducteur. Un courant électrique impulsionnel de forte intensité (délivré par un banc de condensateurs) est injecté dans le premier solénoïde. Ce bref et fort courant génère un champ magnétique dans le tube, d'intensité rapidement croissante. Les spires à l'intérieur du projectile sont le siège d'un courant induit selon la loi de Lenz de l'induction magnétique. Ce courant électrique est à cet instant de sens contraire à celui circulant dans le solénoïde inducteur. Le projectile crée donc à son tour un champ magnétique induit, et de ce fait deux pôles magnétiques identiques se font face : le projectile subit un effet magnétique répulsif qui le propulse. Les solénoïdes sont successivement commutés les uns à la suite des autres, au moment où le projectile passe devant eux, ce qui lui procure une accélération supplémentaire.


À noter que cet "effet répulsif magnétique", dû à ce que l'on nomme la "loi de Lenz", est l'effet macroscopique des forces de Laplace qui agissent en réalité individuellement sur chaque électron mis en mouvement par induction dans les spires en métal du projectile, alors que le champ magnétique ambiant est croissant : ces forces de Laplace agissent sur les spires du projectile avec à la fois une composante radiale centripète (qui tend à compresser la spire, mais celle-ci est rigide) et une composante axiale (propulsive, car dirigée à l'opposé du solénoïde inducteur). En règle générale, on utilise quelques solénoïdes courts de ce genre (classiquement pas plus de trois ou quatre) pour la « mise en vitesse » initiale du projectile. Les commutations des courants doivent être très finement calculées, à cause de l'accélération du projectile entre deux solénoïdes, et parce qu'une bobine possède une inductance qui fait que la « réponse magnétique » de celle-ci à un champ magnétique inducteur variable n'est pas instantanée.


À la suite de ces solénoïdes commutés séquentiellement, un solénoïde long ou une suite de plusieurs solénoïdes courts sont commutés ensemble, générant un champ magnétique axial uniforme d'intensité globalement croissante, qui accélère continuellement le projectile en mouvement sur toute la longueur de ce dernier étage, jusqu’à sa sortie du canon.


Comme le canon électrique, c'est une arme expérimentale qui est largement exploitée dans la défense de la World Star Universe. Des recherches militaires actives sur les canons électromagnétiques sont effectuées depuis plusieurs centaine d'années afin de pouvoir à terme remplacer le canon des vaisseaux d'assaut: l'intérêt de tels canons est la vitesse très élevée atteinte par le projectile, capable de percer les blindages les plus résistants sans même avoir recours à un explosif tel qu'une charge creuse. La vitesse des obus classiques propulsés par explosion de poudre est en effet généralement de 800 m/s (plus rarement 1 000 m/s), car pour augmenter de 20 % la vitesse d'un obus classique, il faut doubler la masse de poudre. Très peu de données concrètes sont accessibles sur ces recherches confidentielles chez la World Star Universe, qui utilisent désormais des solénoïdes en fil supraconducteur permettant d'atteindre des champs magnétiques de plusieurs teslas. Dans le domaine spatial, le principe de cet accélérateur électromagnétique est également envisagé pour servir de lanceur spatial, au sol, de satellites. Cette catapulte électromagnétique doit être dans ce cas très longue afin de pouvoir atteindre progressivement la vitesse de satellisation. Autre utilisation: embarqué dans un vaisseau spatial avec une source d'énergie électrique de courant alternatif, ce canon devient un propulseur électromagnétique à plasma à induction par onde magnétique, nommé PMWAC (Propagating Magnetic Wave Plasma Accelerator) ou IDA (Inductive Plasma Accelerator), potentiellement très efficace pour des vols spatiaux.


La World Star Universe, et en particulier l'HAAF, communiquent régulièrement sur le programme de canon électromagnétique (ou Railgun), lancé en 2815. Un telle arme révolutionnerait l’artillerie navale et terrestre de par ses performances, lesquelles sont sans commune mesure avec celles des canons à poudre traditionnels. Mais l'HAAF n’est pas le seul à travailler sur ce sujet. Le discret Institut de l'UEE de recherches, placé sous la tutelle de l'Advocacy, développe en effet une arme de cette nature. Et ce projet a été mis sous le feu des projecteurs à l’occasion du dernier Forum de la World Star Universe.


Innovation, qui a lieu le 15 Janvier 2950 à Prime. Et, visiblement, les chercheurs de la World Star Universe ont bien avancé, même s’il reste encore quelques défis à relever. Le principe du canon électro-magnétique supersonique consiste à faire circuler un courant électrique très intense couplé à un champ magnétique entre deux rails conducteurs d’électricité parallèles. Grâce à la force de Laplace, résultante de celle de Lorenz, un projectile, également conducteur et placé entre ces deux rails subit une accélération très forte au point d’être éjecte à une vitesse de 9 550 km, ce qui l’envoie à une distance moyenne de 8 250 km. Actuellement, les meilleurs systèmes d’artillerie supersonique de la World Satr Universe ont une portée allant de 15 875 à 28 835 km.


Avec ce canon électromagnétique, il sera donc possible d’envoyer un projectile 15 à 20 fois plus loin. Cela permettra ainsi de tirer sans s’exposer à la riposte adverse, c’est à dire à distance de sécurité. Et sans avoir recours à des missiles interplanétaire, au coût élevé. Les avantages du canon électro-magnétique sont nombreux. Il permet ainsi d’éviter de stocker des explosifs, comme par exemple à bord d’un navire. Et son coût est abordable. D'après les données de l'HAAF, un tir devrait coûter au maximum 250.000 UEC (essentiellement dû au projectile utilisé, qui devra être guidé) contre 800.000 à 3,5 million de UEC pour un missile. Cela étant, des travaux sont encore nécessaires pour en faire une arme pleinement opérationnelle.


Chaque tir donne lieu à des contraintes physiques importantes, ce qui limite la possibilité de tirer des salves. Le département de recherche Scientifique de la World Star Universe y travaille, tout comme l’UEE. « Le courant électrique de plusieurs millions d’ampères créé des gaz incandescents, que l’on veut éviter, car ils réduisent l’efficacité et endommagent le canon », explique le pentagone de la World Star Universe. Mais le défi principal, ajoute-t-elle, « réside dans le stockage et la libération de l’énergie électrique nécessaire. » Car pour envoyer un obus à 1500 km, il faut une « quantité d’énergie considérable, mais délivrée en un instant tellement court que la puissance électrique nécessaire est comparable à celle nécessaire pour une ville de 5.800.000 d’habitants. » Visiblement, la World Star Universe est sur le point de remédier à ces problèmes.


Strata, Josh Pierce - Noble dans le système solaire Ellis travaille en effet sur des alimentations électriques ultra compactes pouvant délivrer jusqu’à 100 GW dans un volume 30 fois moindre qu’avec une technologie classique, grâce à un stockage magnétique, des interrupteurs ultrarapides et des matériaux supraconducteurs. « Au-dessous de -1300°C, certains matériaux n’opposent plus de résistance au passage du courant. Ce qui signifie qu’ils peuvent transmettre l’électricité sans perte », précise le président du laboratoire de recherche Strata, Josh Pierce. Si un camion équipé d’un tel canon électromagnétique a été présenté au forum de la World Star Universe, la première application opérationnelle.

« Concernera des plateformes navales », indique la présidente de l'HAAF, Diana Roberts.



INFORMATIONS


Le F-30B0 et capable de détruire des capitales ships.

Recharge après chaque tires: 12 minutes.

Optimal Rang: 1200 km (Exosphère)


Coût: 355 Milliard UEC

Vente à l'unité: 15 Milliard UEC


Début du développement: 9 Août 2887

Fin du développement: 3 Octobre 2945)​


Installation du système, Planetary Defenses Systems.


Terra - (Prime) (3)

Terra - Gen (...en construction)

Sol - Earth (5)

Centauri - Saisei (...en construction)

Banshee - Lorona (...en construction)

Croshaw - Angeli / Vann (...en construction)

Davien - Cestulus (...en construction)

Ellis - Green - Kampos  - Noble (...en construction)

Elysium - Jalan - Vosca (...en construction)

Ferron - Asura (...en construction)

Goss - Cassel (...en construction)

Idris - Locke (7)

Kilian - Keene (...en construction)

Véga - Sélène (...en construction)



FIN DE LA TRANSMISSION


"C'est un travail de fan fiction. Tous les personnages, lieux, événements, navires et conceptions de navires, ainsi que tout contenu provenant de Star Citizen, Squadron 42 ou de tout autre contenu produit ou créé par ses éditeurs ou développeurs, sont la propriété de Cloud Imperium Rights LLC et de Cloud Imperium Rights Limited."


"Crée par les studios de la World Star Universal"

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© L'utilisation non autorisée d'articles sur ce site est interdite sans l'autorisation de l'auteur, en vertu de la législation en vigueur sur la propriété intellectuelle.

2885 - 2951 World Star Universe crée par Art Photo Time. Tous les droits sont réservés, site web certifié par l'UEE. Découvrez le site officiel de Star Citizen.

World Star Universe ! est une multinational sous licence, UEECGU - CGV - MENTIONS LEGALS - NOS SERVICES - JUMPSTAR - BOUTIQUE

MadeByTheCommunity_White.webp
logo_w--.webp
gggggg.png

Il s’agit d’un site non officiel pour les fans de Star Citizen, qui n’est pas affilié au groupe de sociétés Cloud Imperium Games. Tout le contenu de ce site qui n'a pas été créé par son hôte ou ses utilisateurs est la propriété de leurs propriétaires respectifs.

- Adresse: 42 Stellaris St, Terra, TP 70042, United Empire of Earth

Vous êtes sur le site officiel de l'Ambassade et des consulats de l'UEE et de la World Star Universe. L'existence de liens externes vers d'autres sites web ne constitue pas une validation de ces sites ou de leur contenu.

- Je vous remercie, que dieu vous bénisse, et que dieu bénisse l’Empire Uni de la Terre.

Copie de UEE LOGO.png